Quelques réflexions sur la mobilité numérique et l`urbanisme

Publié le par Olivier Frerot

Avec le numérique, la mobilité change d’échelle dans le temps et l’espace, et donc de définition.

Les technologies numériques permettent un « continuum informationnel » qui rend plus riche et dense les déplacements.

Le domicile n’est plus suffisant pour définir son territoire. Le territoire de vie devient le territoire de la mobilité, constitué de parcours vivants, interactifs, et d’archipels.

La mobilité numérique vient entrelacer la mobilité physique.

Ainsi la mobilité n’est plus un concept basé seulement sur le mouvement physique, mais un potentiel qui permet des choix à condition de maîtriser suffisamment les informations et les moyens de les acquérir.

L'article complet au format pdf

Publié dans Réflexion

Commenter cet article