Le Wifi dans les Favelas

Publié le par Jean-Marie Zuffellato

Le Wifi pour combattre l’inégalité sociale.

Lors de son dernier carnaval, Rio de Janeiro mettait en place un réseau de wifi gratuit dans la favela Morro Dona Marta (10.000 personnes), quatre autres favelas devraient bientôt avoir aussi le Wifi soit au final plus de 170.000 personnes qui pourront se connecter à Internet gratuitement.

Pour pouvoir relier les favelas à la toile, la solution du wifi est une bonne chose pour contourner le problème d'habitations faites de matériaux de récupération, construites sur des marécages ou des pentes raides, et ne possédant bien évidemment pas le téléphone filaire.

Ce projet « Dona Marta Digital » aura coûté 500.000 Reais (170.000 euros) pour 16 antennes. Le projet global est évalué à 250 millions de reais (85 millions d’euros).

Sergio Cabral, le gouverneur de Rio, a annoncé lors de la cérémonie d’ouverture : "Ce projet n'est pas seulement une intégration numérique, mais une intégration sociale des habitants".

En parallèle de cette implantation numérique a été mis en place une police communautaire présente 24 heures sur 24 pour obliger les trafiquants à quitter cette favela.

 

 

Le Wifi pour l’ouverture à la connaissance.

Le projet « Inclusione digitale » a été mis en place par la ville de Rio pour permettre aux enfants de s’instruire par le biais de l’Internet mais aussi aux plus grands d’avoir une adresse e-mail afin d'envoyer leur CV par Internet.

Une formation sera donnée dans les deux mois pour maitriser ce nouveau moyen de communication présent dans la plupart des entreprises mais qui reste encore inconnupour une grande partie des habitants des favelas.

 

 

Mais où sont les ordinateurs ?

Ce projet est une bonne idée mais à quoi sert-il si derrière il n’y a pas un projet pour fournir des ordinateurs aux familles ? Les familles ont d’autres priorités que d’acheter des ordinateurs à leurs enfants.

Je n’ai malheureusement pas trouvé d’informations plus précises sur ce projet que l’annonce AFP. Il faut signaler un effort du gouvernement brésilien envers les favelas avec le programme d’accélération de la croissance (PAC) axé sur l’urbanisation.

 

Publié dans Projets

Commenter cet article